Symptômes de manque au Subutex

Manque au Subutex

Manque au subutexLe problème est que le Subutex, étant lui-même un agent agoniste, entraîne une dépendance physique et mentale, entraînant par la suite une addiction. La prise incontrôlée de Subutex  entraîne une forte dépendance auxopioïdes, qui à son tour nécessite un traitement médical. L’individu dépendant peut se débarrasser de son addiction à l’héroïnemais devient alors dépendante au Subutex. L’addiction au Subutex se traite comme la plupart des addictions aux opioïdes. Le Subutexest un opioïdes qui agit sur le long terme. Il reste actif dans l’organisme pendant 48 heures. Les symptômes de manque au Subutexsont comparables à ceuxprovoqués par lesopioïdes: douleurs musculaires, maux de tête, sueurs froides, douleurs à l’estomac, diarrhée, fièvre, insomnie, troubles émotionnelstels que ladépressionet les changements d’humeur fréquents.  L’intensité du manque au Subutexest en général moins élevée que celle provoquée par les autres opioïdes, mais elle dure plus longtemps (jusqu’à plusieurs semaines), rendant ainsi le processus de désintoxication très complexe et éprouvant pour le patient. La longévité et lapersistancedes symptômes de manque au Subutexentraînent souvent une rechute. Ladépression résiduelle, l’insomnieet la fatigue peuvent durer plusieurs mois.

Le fait que leSubutexsoit moins coûteux que l’héroïneet la facilité à pouvoir se le procurer a développé son utilisation illégale dans de nombreux pays (Europe, Inde, Afrique du Sud, Australie).

Cure de désintoxication au Subutex

L’automédicationentraîne des rechutes, des échecs et renforce l’addiction au Subutex.

L addiction aux subutexLes cures de désintoxication au Subutexsont composées de trois phases. La première phase est une phase d’ “augmentation” des doses. Afin d’éviter l’apparition de symptômes de manque, le Subutexne doit être administré que lorsque le patientcommence à souffrir de manquesimportants aux opioïdes, généralement 18 à 24 heures après la première prise d’héroïne, ou 48 heure après la dernière prise de méthadone. Avant de débuter tout traitement au  Subutex, la dose de méthadone doit être réduite à 30mg par jour. La dose initiale de Subutex est de 2mg (à faire fondre sous la langue), puis passe à 2mg toutes les deux heures ou à une dose unique de 16 à 32mg. Le patient doit être placé sous surveillance médicale tout au long du traitement. Lorsque la dose totale de Subutexatteint 16 mg, le patient est laissé sansSubutexpendant les 4 à 6 heures suivantes.  Si aucun symptôme de manque n’est ressenti pendant cette phase, cela signifie que la dose administrée estsuffisante et le patient peut passer à la phase suivante du traitement : la phase des doses en “ plateau”. Pendant les 4 jours suivants, le patient reçoit la dose maximum de Subutexafin de stabiliser son état physique etpsychologique.C’est alors que la troisième phase débute ; celle de réduction des doses. Avec le temps, la dose deSubutexest graduellement diminuée, jusqu’à êtretotalement arrêtée.  Dans l’idéal, un maximum de 2mg de Subutexdoit être administré pendant les quatre premiers jours, avant de passer à 2mg. Par la suite, 1mg de Subutexdoivent être administrés par jour et pendant 4 jours, jusqu’à atteindre la fin du traitement. Toutefois, en pratique, les traitements auSubutexne fonctionnent pas toujours aussi facilement.

 

Articles relatifs: 

 

Bookmark & Share