Mon problème, c’était l’héroïne, à la cocaïne...

Quel narcotique présentait un problème et depuis combien de temps tu le prenais ?

Alors, mon problème, c’était l’héroïne, je touchais à l’héroïne, à la cocaïne, …. aux opiacés, à beaucoup de drogues, dures et non-dures, les extasies – tout ;  j’ai tout testé et je suis venu ici exactement pour me guérir pour tous ces drogues que j’ai fait pendant que j’étais jeune et il y a pas longtemps j’ai eu touché et ça m’a fait vraiment, vraiment, vraiment un choque par rapport à comment je suis devenu - comment je suis arrivé et comment je suis devenu.

Comment tu as su pour cette clinique et pourquoi tu t’es décidé à venir ici ?

Alors, pour cette clinique, tout d’abord j’avais mes cousins qui étaient dans la drogue, qui consommaient de l’héroïne eux, eux ils connaissaient l’héroïne, ils ont touché seulement à l’héroïne, vu qu’ils vivent ici, et aux extasies de temps en temps. Et moi je connaissais, vu que je vis en Europe, en Suisse, je connaissais beaucoup plus de drogues parce qu’il y a beaucoup plus de marchés, il y a beaucoup plus de jeunes qui veulent tester des nouvelles choses, des nouvelles drogues et eux ils sont passés par là, mais pas la même clinique mais, ça revient au même, la clinique, au bout du compte c’est pour que tu puisses guérir, tu sortes d’ici clean. Et je recommande énormément. Pour moi, ça m’a fait … ça m’a changé, vraiment, vraiment changé par rapport à mon état d’esprit comment je suis arrivé et comment je pars.

Justement, comment tu as trouvé cette cure ?

Excellente, très attentive, on est pris en charge, on est pris … on est dans les mains de, on va dire entre  guillemets, de dieu. Parce que là, dans l’état que je suis venu moi, moi, je vous parle de moi par exemple, dans l’état que j’étais -  j’étais un junkie. Et à l’état que vous me voyez maintenant, c’est -  je suis un roi, un « king ». Donc je m’en vais sortir aujourd’hui de là, je vais finir la séance avec vous, cette séance, cette discussion, et je me sens, je me sens, je me suis jamais senti - c’est comme si je renais, en fait c’est comme si je renais par rapport à comment je suis arrivé, quoi.

À qui tu recommanderais cette clinique ?

Alors, moi, je recommanderais cette clinique à tous les junkies, tous les … , tous ces …  pas seulement les junkies, tous les personnes qui consomment de la drogue qui veulent réussir à s’en sortir. C’est la meilleure clinique qui existe dans le monde !  Personnellement, moi, ça m’a ouvert les yeux, ça m’a guéri en deux semaines. Je suis clean, je sors d’ici la tête haute. Quand je suis arrivé, j’avais la tête qui touchait presque mes genoux par terre et là, je suis… je suis un roi, on va dire, je suis, j’ai vraiment, vraiment bien suivi le système à eux, passé un système un peu difficile, mais il faut y croire, il faut vouloir. Et tout peut… tout va pour le mieux. Parce que on est, ils nous tiennent dans les mais, on est … alors ils font tout pour qu’on soit le mieux possible ici.

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

Alors, mes projets pour l’avenir - premièrement, j’ai un business, j’ai déjà un business dans la restauration, je tombe déjà avec ça, je suis très, très content avec ça… on est deux associés, moi et mon frère. Et par la suite faire des affaires – import-export. J’imagine que ça va le faire. Et j’espère dieu… et il faut croire il faut croire à une chose, il faut avoir de la volonté, il faut croire à dieu, il faut avoir de la volonté. Dieu est la volonté en soi-même et il faut ... et on peut tout faire. On peut réussir n’importe quelle personne qui dira – non, je vais pas réussir… oui, je vais réussir. Non, c’est pas vrai, tu… vous venez dans cette clinique et vous êtes comme des rois ici, ils vous tiennent comme des rois, vous avez tout ce qu’il faut – de la nourriture, à manger, tout ce qu’il faut pour que vous soyez bien. Il faut y croire. Moi je suis venu ici la tête basse et je remonte la tête haute. Je suis le roi là. Vraiment, je suis un roi là. Et j’espère pour vous qui m’écoutez dans le monde entier, j’espère que vous réussirez à … à faire le pas. Si quelqu’un n’a pas d’argent, l’argent c’est rien du tout, de jour en jour, l’argent c’est rien du tout – ça vient, ça part. La santé c’est la première chose qui existe dans le monde. Et la famille, quoi. Pour moi.

Merci beaucoup.

Voila. Plaisir.

Bookmark & Share