Désintoxication de l'héroïne rapide pas douloureuse

Daniela: Bonjour, comment vous appelez-vous?

Patient: Je m'appelle Atilio.

Daniela: Atilio, bonjour, pourriez-vous nous dire quel était votre problème, pourquoi vous êtes venu à la clinique Dr. Vorobjev?

Patient: J'ai trouvé la clinique du Dr Vorobjev sur l’Internet et par l’aide de mes amis Serbes, je suis venu ici pour me détoxiquer de problème le plus grand qui peut être sur la terre, la drogue, dans mon cas, l’héroïne. Je me suis trouvé très bien dans cette clinique, comme dans une famille. Ils sont tous professionnels, capables et prennent soin à la personne ... et vous font sentir comme à la maison, surtout pour quelqu'un comme moi qui vient de l'étranger, de l'Ialie .. en dehors de la Serbie.

Daniela: C'est bien ... et l'héroïne, combien d'années vous l’avez utilisée?

Patient: Je l'utilise depuis mes 17, 18 ans ... maintenant j’ai 44, donc ... 22 années à travers des vents et des marées .. laisser un an, deux ans ... mais en tout ce sont 22 ans.

Daniela: Et qu'est-ce qu'ils ont fait comme procédures de désintoxication?

Patient: Mais la procédure n'était pas très invasive, sans aucune doute une sorte d’UROD beaucoup plus légère et courte, pas comme ils le font en Italie ... là bas ils vous tiennent seulement une note qui est très lourde dans le lit et c’est tout, pendant qu’ici, ils vous donnent au mins une semaine pour vous detoxifier bien.

Daniela: Je comprends. Donc, vous avez fait la procedure ultra rapide et vous êtes resté une semaine dans la clinique?

Patient: Je suis resté une semaine .. après le deuxième, troisième jour j'ai fait cette longue de 12 heures où ils vous tiennent endormi, ils nettoient votre corps de tous les symptômes que vous avez acumulé pendant les années de la drogue ...

Daniela: Et maintenant vous partez à la maison? Comment vous sentez-vous maintenant?

Patient: Mais sûrement je vais bien ... Je ne suis pas encore en pleine puissance ... cela demande beaucoup plus 'de temps, mais je pars à la maison très heureux, parce que je me sens comme une autre personne ... surtout, je n'ai pas besoin de la drogue..

Daniela: Je comprends, maintenant quels sont vos projets, que faires-vous quand vous rentrerez chez vous?

Patient: Onn va voir ... heureusement, je n’ai pas de difficult économiques ... alors, voyons ...

Daniela: Je vois ... bien, nous vous souhaitons une belle vie sans drogue et de ne jamais plus venir à la clinique Dr. Vorobjev.

Patient: Mais, je pense une chose ... grâce à vous, certainement, j'ai une vie ... de départ, des attentes, des choses .. un bisou à la clinique où j'ai passé des très beaux moments.

Daniela: Merci, Atilio.

Jusqu'à présent, de l'Italie, nous avons eu des patients de Bergamo, d’Autriche, de Rome, Lazio, Brescia, Rimini, Modèna, Milan, Vérona, Italie, Suisse, Angleterre, Florence, Toscane, les Etats-Uni

Bookmark & Share