Désintoxication au Subutex

Qu’est-ce que le Subutex?

La possibilité de passer par une Thérapie de Remplacement des Opioïdes (TRO) dans le cadre d’une addiction à l’héroïne (morphine) existe depuis 1964. Pendant plusieurs années, le substitut employé dans le cadre d’une cure de désintoxication à l’héroïne était la méthadone. Cependant, la méthadone elle-même est un opiacé puissant, capable de provoquer des effets plus sévères encore que l’héroïne. Pour cette raison, la méthadone est aujourd’hui interdite dans de nombreux pays.

L’apparition sur le marché de la drogue du Subutex (Buprénorphine) et du Suboxone (mélange de Buprénorphine et de Naloxone) en 2002 a été considérée comme une nouvelle alternative de traitement dans le cadre des addictions aux opiacés. Le Subutex et le Suboxone sont approuvés par l’Administration Fédérale desDrogues (AFD) dans le cadre d’une désintoxication aux opioïdes et dans le cas de traitements associés.

Le Subutex est un agent antagoniste. Il agit en bloquant les récepteurs du cerveau et en produisant les mêmes effets que les opioïdes, tels que: l’euphorie et le sentiment de bien-être. La dépression respiratoire ainsi que quelques autres troubles peuvent également être subis par le patient, mais à un niveau toutefois bien inférieurà ceux provoqués par l’héroïne ou la méthadone. Cependant, les effets antagonistes du Subutex sont suffisants pour aider les individus dépendants aux opioïdes à stopper la consommation d’héroïne (méthadone, morphine, hyrdocodone, oxy-Contin, etc.) sans passer par les symptômes de manque.

Malheureusement, étant donné la nature même du Subutex, ce dernier peut devenir addictif, mais le risque de dépendance et d’abus reste moins important que pour les autres antagonistes.

Le Subutex possède une caractéristique unique, qui le rend idéal dans le cadre des cures de désintoxication aux opioïdes. Le Subutex produit les mêmes effets que les opioïdes jusqu’à 32mg, mais en-dessous de cette dose, il ne provoque aucun effet secondaire. Ce phénomène est appelé « effet plafond ». En d’autres termes, le consommateur ne ressentira aucun effet s’il tente d’abuser du Subutex. C’est la raison pour laquelle le Subutex présente moins de risques d’abus et qu’une overdose est presque impossible. Toutefois, le Subutex est dangereux lorsqu’il est injecté par intraveineuse. Pour les individus exposés au risque d’abuser du Subutex, une injection de Suboxone par intraveineuse (mélange de Subutex et de Naloxone dans un rapport de 4/1) est recommandée. Dans le cas d’une injection au Suboxone, la Naloxone accélère immédiatement les symptômes de manque aux opioïdes. Le Subutex etle Suboxone sont prescrits sous la forme de comprimés à faire fondre sous la langue. Etant donné la très faible biodisponibilité de la Naloxone, le Suboxone ne produit aucun effet de manque lorsqu’il est ingurgité dans les doses recommandées.

Le Subutex est employé dans le cadre d’une désintoxication aux opioïdes pour les patients dépendants à l’héroïne, à la morphine, à l’oxy etc. Il fonctionne en bloquant les syndromes de manque apparaissant lorsque l’individu cesse la consommation d’opiacés : douleurs musculaires extrêmes, sensation de chaud et de froid, chair de poule, agitation, anxiété, irritabilité, insomnie, envie insoutenable de consommer de la drogue, tremblements, crampes d’estomac, diarrhées, etc.

Désintoxication au Subutex

Une cure de désintoxication au Subutex (traitement au Subutex) passe par trois phases:

  • La 1ère phase -“Induction”. La dose de Subutex est déterminée afin d’empêcher l’apparition de sensations de manque. Cette phase dure environ 24 heures. Le patient est placé sous surveillance médicale permanente.
  • La 2ème phase - “Stabilisation”. Le patient a cessé la consommation de drogue et n’expérimente plus aucune sensation de manque. Le patient continue de prendre du Subutex pendant cette phase, de manière graduelle, jusqu’à parvenir à une dose minimum. Cette phase dure généralement quelques semaines.
  • La 3ème phase - “Entretien”. Le patient se porte bien et consomme une dose très réduite de Subutex. Cette phase peut durer simplement quelques jours ou indéfiniment

Les patients recevant du Subutex doivent être régulièrement contrôlés pendant le traitement afin de déterminer les doses exactes qui leur sont nécessaires.

Les patients qui optent pour une cure de désintoxication au Subutex doivent remplir les critères suivants:

  • Accepter de subir un traitement au Subutex après avoir pris connaissance des autres options de soins possibles;
  • Respecter le traitement prescrit et les consignes données;
  • Se conformer au traitement;
  • Ne pas avoir l’interdiction de consommer du Subutex.

Malheureusement, le Subutex peut devenir addictif. Cela signifie que les patients, après avoir résolu leurs problèmes avec l’héroïne ou la méthadone, peuvent devoir, par la suite, subir une deuxième désintoxication, au Subutex cette fois. Toutefois, au vu de notre expérience propre, de nombreuses études démontrent que le syndrome de manque créé par le Subutex est assez modéré en comparaison à celui associé à l’ héroïne ou à la méthadone. De manière générale, il ne faut pas énormément d’efforts pour se libérer d’une éventuelle addiction au Subutex et les patients concernés semblent supporter facilement la phase de désintoxication au Subutex.

De manière générale, le Subutex est un traitementpharmacologique efficace et rapide, idéal dans le cadre d’une addiction aux opioïdes. Accompagnée d’une thérapie psychologique et/ou d’un suivi individuel ou en groupe, cette méthode aide les patients à surmonter leur addiction aux opiacés et à retrouver une vie saine.

 

Articles relatifs: 

Bookmark & Share