Symptômes d'addiction aux opioïdes et effets secondaires

L addicition aux opioidesL’addiction aux opioïdes est une maladie du système nerveux centralrésultant de la consommation régulière d’opioïdes (opiacés). La sensation d’euphorie  produite par les opioïdes est le facteur le plus responsable des problèmes d’addiction. L’envie de consommer régulièrement desopioïdespeut rapidement se transformer en phénomène d’addiction

L’addiction aux opioïdes constitue un problème social et médical à ne pas négliger.

Les opioïdes contenant des substances  peuvent être classifiés comme naturels, semi-synthétiques  et entièrement synthétiques

Les opioïdes naturelsdérivés du pavot à opium sont appelés « opiacés ». Les opiacés les plus répandus sont : la morphine, la codéine, la thébaine, et la papavérine. Les opiacés semi-synthétiqueset entièrement synthétiquessont appelés « opioïdes ».  Les opioïdes semi-synthétiquesincluent les  antidouleurs tels que le  Dilaudid,  l’Hydrocodone (Vicodine), l’oxycodine (Oxycodone) ainsi que l’héroïne non légalisée. Les opioïdes entièrement synthétiques comprennent le Fentanyl, le Demerol et la méthadone.

Les opiacés sont utilisés depuis des siècles poursoulager la douleur. Toutefois, à cause de leurs propriétés euphorisantes et de leurs effets sédatifs, ils ont rapidementconquis les consommateurs à la recherche de sensations fortes. De nos jours, les opioïdes constituent le type de drogue le plus consommé au monde.

Les opioïdes deviennent actifs lorsqu’ils entrent en contact avec les récepteurs dans lesystème nerveux central etla trachée gastro-intestinale. Ce sont ces mêmes récepteurs qui libèrent les effets bénéfiques (ou indésirables) des opioïdes.

Symptômes d'addiction aux opioïdes:

Les symptômes provoqués par la prise d’opioïdes sont les suivants :

  • Sensation d’atténuation de la douleur,
  • Euphorie soudaine,
  • Engourdissement,
  • Lourdeur dans le bas de la jambe,
  • Envie irrépressible de consommer de la drogue,
  • Pensées obsessionnellesliées à la consommation d’opioïdes,
  • Changements de personnalité
  • Problèmes financiers, 
  • Baisse des résultats scolaires ou des performances au travail, 
  • Négligence des besoins familiaux,
  • Isolation sociale,
  • Négligence de l’hygiène personnelle,
  • Comportement similaire à de l’ivresse,
  • Anxiété, changements d’humeur
  • Insomnie,
  • Maux de tête,
  • Etourderie
  • Changement des habitudes alimentaires, 
  • Perte de poids,
  • Nausées,
  • Gonflement du visage
  • Tremblement des mains.

Effets secondaire provoqués par les opioïdes:

  • Dépression respiratoire,
  • Augmentation de la température corporelle,
  • Bouche sèche,
  • Constipation.

Ces symptômespeuvent durer quelquesheures.  Etant donné sa baisse de concentration,le consommateur ne parvientplus à réagirde manière rationnelle. La consommation régulière et continue d’opioïdes entraîne une baisse de la production d’endorphinesendogènespar le cerveau du consommateur diminue  à cause du fait que l’organisme s’habitue à la prise d’opiacés. Plus le corps ingurgite d’opiacés, moins il est capable d’assumer correctement ses fonctions. Cela mène donc le consommateur à ingurgiter de plus en plus d’opioïdes afin d’atteindre la sensation d’euphorie recherchée. Les conséquences de cette augmentation sont appelées « tolérance à la drogue ». L’arrêt brutal de la prise d’opioïdesentraîne quant à elle à un autre traumatisme : les symptômes de dépendances, qui signalent une dépendance physique de l’organisme face aux opioïdes. 

Les individus dépendants aux opioïdes (opiacés) semblent être distants, ailleurs et manquer d’émotions.  Les autres symptômes exprimés par une  addiction aux opioïdes sont : unesensation de fatigue récurrente, des troubles de l’élocution, une mauvaise coordination, la consommation régulière de laxatifs (liée à la constipation chronique), des irritations, des démangeaisons, des pupilles dilatées et la présence de traces d’aiguilles.

 

Articles relatifs: 

Bookmark & Share