Traitement de l'addiction à la méthadone

L’addiction à la méthadone constitue un problème médical et social grave.

La méthadone est un opioïde synthétiqueaux effets analgésiques puissants, communément associé aux traitements destinés à soigner l’addiction aux opioïdes  ou, pour être plus précis, avec les traitements destinés à soigner l’addiction à l’héroïne.

La méthadone  a été inventée en Allemagne en 1937 et a été utilisée depuis les 20 dernières années comme puissantanalgésique dans le cadre de soins visant à soulager les douleurs chroniques sévères.  Etant donné que la méthadone est chimiquement différente des opiacés naturels, elle agit sur les récepteurs d’opioïdesde la même manière que la morphine ou l’héroïne, mais elle reste active plus longtemps (24 à 36 heure). La méthadone  possède les mêmes caractéristiques que les autres opioïdes, et est fréquemment employée de nos jours dans les TRO (Thérapies de Remplacement des Opioïdes) afin de se substituer à l’héroïneou aux analgésiques à base d’opioïdestels que le vicodin, l’oxy ou le percocet, prescrits dans le cas d’une addiction aux opioïdes.

La méthadoneprovoque moins d’euphorie chez le consommateur que les autres opioïdes, mais la sensation de manque et l’envie de consommer le produits sont très compliqués à soigner. A doses élevées, la méthadone délivre un sentiment d’euphorie important. Elle créé également un sentiment de bien-être, même si ce dernier n’est pas aussi élevé qu’avec l’héroïne. Le problème est que la méthadone en elle-même constitue unopioïde très addictif, à la fois sur le plan mental et physique. Les symptômes de manque à la méthadone sont par exemple bien plus sévères que pour les autres opioïdes. Un individu dépendant à l’héroïne peut toutefois parfaitementcontinuer à consommer de laméthadonepour éviter d’avoir à supporter la sensation de manque, car l’héroïne est une substance plus agressive. En d’autres la méthadoneest un choix qui peut être facilement remis en question pour le traitement d’une addiction auxopioïdes (héroïne), surtout lorsque les patients ont déjà consommé différentes substances.  II est en effet très triste de voir un patient rechuter suite à la prise d’une substance au départ destinée à le soigner.

Signes d’addiction à la méthadone. Il existe quelques façons d’abuser de la méthadone:

  • -Consommer de la méthadone en même temps que de l’héroïne;
  • -Consommer de la méthadone en même temps que d’autres drogues ou de l’alcool
  • -Mentir à un médecin en évoquant une sensation de manque, afin d’obtenir une  dose plus élevée de méthadone;
  • -Consommer de la méthadone à des doses supérieures à celles indiquées;
  • -Acheter de la méthadone dans la rue.

La méthadone se prend oralement lorsqu’elle est prescrite dans le cadre d’un traitement. Mais elle peut également être injectée par  intraveineuse dans le but de se droguer. Les individus dépendants à la méthadone retrouvent les sensations provoquées par la consommation d’opioïdes : confort intérieur, relaxation, chaleur, somnolence, allégresse, détachement émotionnel. Latempératuredu corps chute, le rythme cardiaque et la respiration ralentissent, la pression sanguine redescend.

Parmi les symptômes provoqués par la méthadone, on peut citer: des irritations de la peau, des démangeaisons, un phénomène de transpiration, une alternance de chaud et de froid, des douleurs musculaire et aux articulations, des crampes d’estomac, desnausées, une prise de poids importante, une constipation chronique, un cycle menstruel déréglé (chez la femme), une baisse de l’appétit sexuel, un déchaussement des dents.

Traitement de l'addiction à la méthadone

La première étape pour se débarrasser d’une addiction à la méthadoneet la volonté du patient et la compréhension de la difficulté à y parvenir seul. La meilleure façon de se désintoxiquer est de suivre un traitement en clinique, avec un traitement médicamenteux.

Il existe deux options de traitement. La première passe par la réduction graduelle de la dose sous contrôle médical. Cette méthode est généralement longue, douloureuse et ne donne pas de bons résultats car les symptômes de manque deviennent insupportable lorsqu’un certain niveau de méthadone est atteint. 

L’autre option pour se désintoxiquer est la cure de désintoxication accélérée (CDA). Pour de nombreux patient, cette méthode constitue la première étape vers l’élimination totale de leur addiction à la méthadone. La CDA est une procédureassistéepar une anesthésie,consistant à débarrasser l’organisme de toute trace de méthadone, via l’administrationde naloxone et de nalrexone.  Etant placé sous anesthésie, le patient ne ressent aucun symptôme de manque pendant le processus, qui dure de six à huit heures. A ka différence des autres méthodes de désintoxication classiques,  les symptômes que le patient peut ressentir après l’opération restent très modérés. Cela rend la désintoxicationbien plus facile et réduit considérablement le temps nécessaire à la stabilisation.

Nos équipes sont constituées de professionnels de santé spécialisés dans la désintoxication, d’anesthésistes ainsi que d’infirmières expérimentées dans les programmes de cure de désintoxication auxopioïdes intervenant dans l’éradication de l’ addiction à la méthadone depuis plus de 15 ans.

 

Articles relatifs: 

Bookmark & Share