F.A.Q.

Qu'est-ce que l’addiction à l'héroïne?

L’addiction à l’héroine est une maladie caractérisée par une dépendancephysique etpsychologiqueà l’héroïne, suite à la consommation répétée de cette substance en dépit desconséquences négatives qui en découlent.

 

Quels sont les traitements disponibles contre l’addiction à l'héroïne?

 Il existe principalement trois types de traitements contre l’addiction à l’héroïne:

Notre clinique ne soutient pas le concept de thérapie par substitution à cause de son potentiel addictif.


Qu’est-ce qu’une cure dedésintoxication à l’héroïne?

Une cure de désintoxication à l’héroïne, comme toute autre cure de désintoxication, est un processus destiné à débarrasser l’organisme du patient de toute trace de substance illicite.  Elle peut s’étaler sur plusieurs jours dans le cas d’une addiction à l’héroïneou sur plusieurs semaines en cas d’une addiction à la méthadone ou au Substitiol.


Comment savoir sui j’ai besoin de suivre une cure de désintoxication?

Toute personne rencontrant u problème dedépendanceà l’héroïne doit suivre une cure de désintoxication à l’héroïne.


Existe-t-il un moyen sécurisé de consommer de l’héroïne?

 Toutes les méthodes de consommation de l’héroïne dénotent une addiction.


Quels sont les symptômes de manque provoqués par l’héroïne?

  • Les symptômes physiques provoqués par le manque d’héroïne ou de n’importe quel opiacé incluent: des bâillements répétés, de la chair de poule, un nez qui coule,des yeux humides, une transpiration excessive, des douleurs musculaires modérées à sévères, de la fièvre, des mouvements incontrôlables de jambe, de la diarrhée, des pupilles dilatées.
  • Les symptômes psychologiques provoqués par le manque d’opiacés  incluent: uneirritabilité, de l’anxiété, des envies irrépressibles de drogue, desinsomnies, de la dépression…

 

Combien de temps durent les symptômes de manqué provoqués par l’héroïne ou les opiacés?

La  phase initiale pendant laquelle le manqué d’héroïne n’est pas soigné peut durer entre 7 et 10/12 jours. Tout dépend de la dose consommée habituellement et de la durée de l’addiction. Les symptômes tels que l’insomnie,  la dépression, le manque d’appétit, les douleurs musculaires, l’incapacité à supporter le stress ou l’inconfort physique peuvent durer jusqu’à six mois. Les symptômes de manquée les plus durales sont plus enclins à se déclencher dans le cas d’une addiction à la méthadone ou au Substitol.

 

Qu’est-ce que la rechute?

 La rechute est une phase pendant laquelle une personne dépendanteretombe dans la consommation de la substance interdite. Certains individus sont capables d’abstinencedès la première tentative. D’autres peuvent subir plusieurs rechutes. Il est important de prendre les mesures nécessaires afin d’empêcher les risques de rechutes, et ce le plus vite possible.


Quels sont les médicaments capables d’empêcher une rechute?

La Naltrexone bloque les récepteurs d’opioïdes, rendant ainsi les opiacés inefficaces même lorsqu’ils sont consommés. Cela rend donc la prise d’opiacés ou d’héroïne inutile. De nombreux patients dépendants aux opiacés indiquent que le traitement à la Naltrexone les a aidéà rester abstinents sur le long terme, et parfois même à quitter leur addiction.

 

Qu’est-ce qu’une cire de désintoxication accélérée aux opiacés?

Une cure de désintoxication accélérée aux opiacés (CDAAO), ou en d’autres mots, une désintoxication aux opioïdes sous anesthésie (DOSA),  est uneprocédure médicaledestinée à nettoyer l’organisme du patient pendant que ce dernier se trouve sous anesthésie générale. Cette méthode est efficace ettrès sécurisée.Elle permet d’éliminer les sensations de manque sans douleur pour le patient.

 

La méthode de CDAAO est-elle fiable?

Oui, elle l’est. La désintoxication aux opioïdes est une procédure reconnue et sécurisée, dans la mesure où elle s’effectue sous anesthésie générale.

 

Quelle est le niveau d’efficacité de la cure de désintoxication accélérée aux opioïdes?

La cure de désintoxication rapide est une procédure très efficace. Les patients ne subissent pas les sensations de manqué puisqu’ils sont sous anesthésie et le processus de désintoxication est traité comme il se doit, au moyen des médicaments et des outils adaptés.

 

Subirai-je les sensations de manque une fois que je sortirai de l’anesthésie?

 Quelques symptômes de manque peuvent êtreprésentsaprès la procédure, mais ils sont significativement diminués, puisque la majorité dessymptômes de manque se déclenchent pendant que le patient st sous anesthésie. Les symptômes persistants se soulagent facilement au moyen de médicaments.

 

Existe—il une ou descontrindicationslorsque je prévois de suivre une procédure de désintoxication accélérée?

Avant de subir une désintoxication aux opioïdes, l’état mental et physique du patient est évalué par le médecin anesthésiste, afin de déterminersi la procédure ne présente pas e risque pour l’individu.  Dans le cas où cette méthode ne serait pas recommandée pour le patient, les équipes détermineront la procédure la plus adaptée.

 

Que dois-je faire suite à une cure de désintoxication accélérée?

Nous restons en contact avec nos patients après avoir procédé à la cure de désintoxication et els plaçons sous Naltrexone pendant au moins six mois.  Le blocus à la Naltrexonesous forme d’implantsassocié à des thérapies individuelles ou de groupe est l’option la plus recommandéeet la méthode la plus efficace pour parvenir à guérir d’une addiction.

 

Articles relatifs:

  • Après avoir recherché plusieurs traitements contre l’addiction à l’héroïne, nous sommes convaincus que l’addiction à l’héroïne peut être soignée de manière efficace, confortable et sécurisée, par le biais deprogrammes incluant une désintoxication, un suivi psychologique, un traitement à base de Naltrexone et des séances de discussions en groupe. 
  • Toute sorte de désintoxication médicalisée doit être prise en charge par des professionnels de la santé, dans des locauxadaptés, où des médicaments peuvent être administrés au patient en cas de besoins, afin e soulager les éventuels symptômes de manque.
  • Le manque à l’héroïne commence six à huit heures après la dernière prise, lorsque le consommateur commence à se sentir irritable, anxieux et nerveux, lorsque la drogue quitte l’organisme.
  • Les cures de désintoxication accélérée aux opioïdes constituent une autre forme de désintoxication aux opiacés, au cours de laquelle le patient reçoit un antagoniste(généralement de la Naltrexone) qui active immédiatement les symptômes de manque, pendant que le patient est sousanesthésie.
  • Les implants de Naltrexone libèrent une quantité définie deNaltrexonedans l’organisme du patient, sur une période donnée. 

Bookmark & Share