Cocaïne désintox et l'ibogaïne

 

Bonjour.

Bonjour.

Comment allez-vous ?

Ca va, ça va mieux, ça va mieux depuis que j’ai terminé le traitement, tout ça, ça va mieux.

Merci. Est-ce que vous pouvez nous raconter un petit peu quel était votre problème avec la drogue ? Quelle drogue utilisiez-vous ?

J’utilisais l’héroïne, et la cocaïne et le cannabis.

D’accord. Combien de temps ? Quand est-ce que vous avez commencé ?

J’ai commencé à l’âge de… à l’âge de dix-huit ans. Et là, j’ai vingt-six ans. Ca fait, ça fait presque huit ans que je suis dans la drogue et là, c’est la première fois que j’arrête. J’ai essayé des cures en France, ça n’a pas marché. Et ici, ça a marché du tonnerre. Je remercie Dieu et je remercie surtout la clinique.

Merci. Et dites-moi dans quelles cliniques vous êtes allé avant de venir chez nous ? Est-ce que c’était une clinique en France, privée, ou une clinique de l’Etat ?

C’était une clinique de l’Etat.

D’accord. Et combien de temps vous avez passé là-bas ?

J’ai passé vingt jours.

D’accord. Et quand vous êtes sorti, vous étiez propre. Pourquoi vous avez chuté ?

Parce que j’étais pas aussi propre comme maintenant.

D’accord. Donc, maintenant vous vous sentez bien. Qu’est-ce que vous allez faire maintenant ? Aujourd’hui, vous partez en France. Qu’est-ce que vous allez faire, quel est votre plan pour votre futur ? Est-ce que vous allez changer votre vie ?

Bien sûr, ça va changer ma vie. Je vais me mettre dans le sport, je vais me mettre dans mon travail, je vais m’occuper de mes enfants, je vais faire mes activités préférées. C’est la moto, c’est quelque chose que j’aime bien et ça, c’est quelque chose déjà pas mal.

C’est très bien. Et quel traitement vous avez passé ici ? Vous avez passé la désintoxication plus l’ibogaïne ?

Oui. J’ai fait les deux. J’ai fait la désintox et l’ibogaïne. L’ibogaïne, il m’a fait voir toute mon enfance. J’ai vu ma première cigarette que j’ai fumée, et mon premier joint et mon premier rail de cocaïne que j’ai pris.

Je comprends. Et maintenant, après l’ibogaïne, quel est votre, quel est votre sentiment, qu’est-ce que vous pensez ? Qu’est-ce que vous sentez quand on parle de la drogue ? 

Là, maintenant, comme on parle de la drogue, ça…. à cause de l’ibogaïne, j’ai un flash, comme quoi j’allais mourir et là, maintenant, je veux plus entendre me parler de la drogue, je ne veux même plus en entendre parler, je ne veux même plus le mot drogue. Je ne veux même plus en entendre parler.

Bookmark & Share