Dependance Cannabis traitement

 

Bonjour.

Bonjour Daniela.

Comment allez-vous ?

Je vais très bien, enfin je vais mieux.

D’accord. Est-ce que vous pourriez nous raconter un peu votre histoire, quelle substance avez-vous utilisée et pourquoi vous avez décidé de venir dans la clinique Dr Vorobiev ?

Alors, j’ai fumé du cannabis, on appelle ça du shit en France. Ca fait dix ans que je fumais ça et mon corps ne le supportait plus. Donc, j’ai décidé de prendre une décision. Je sais qu’en France, les médecins là-bas, ils sont bien, mais ils ne respectent pas et puis ils ne nous donnent que du valium pour dormir, donc j’ai décidé d’aller à l’étranger pour, pour me sentir mieux. Et je regrette pas du tout. Ici, c’est un hôpital, il est magnifique, il est super, les gens, ils sont à votre disposition et franchement, ils m’ont soignée. Je pensais vraiment pas y arriver toute seule, mais je suis venue ici, je suis très, très contente. 

Comment vous avez trouvé la clinique de Belgrade ?

Alors, je… je suis allée sur Internet, j’ai tapé « centre de désintoxication » et je suis tombée sur le docteur Vorobiev. Au début, j’avais pas confiance, parce que je me disais c’est cher, et en plus c’est loin. Mais, avec de la réflexion.. j’ai mis trois mois à me décider, mais je regrette pas du tout. Ca est un hôpital et il est magnifique.

Est-ce que c’était douloureux, le traitement ?

Non, je n’ai rien senti du tout. En France, je sentais la douleur, le tremblement, tout ça, mais depuis que je suis arrivée ici, j’ai rien senti du tout.

D’accord. Après combien de jours dans la clinique vous avez senti que vous n’avez plus le désir pour le shit, pour la substance ?

Au bout de … au bout de même pas une semaine, au bout de cinq jours. J’ai compris que le shit c’était mauvais et je me suis sentie extrêmement bien. Et là, surtout maintenant, je suis comme une nouvelle personne.

C’est très bien. Est-ce que vous avez utilisé quelques autres substances ?

Non, j’ai utilisé, j’ai utilisé que le shit, pas d’alcool, pas de coke, rien, que du shit.

D’accord. Est-ce que vous voyez maintenant la différence, combien le shit endommageait votre vie avant ?

Justement…

Et est-ce que vous voyez la perspective, comment sera votre vie en futur ?

Je veux faire une nouvelle vie sans le shit. Je sais que quand je fumais du shit, j’étais bien, mais maintenant, je suis encore mieux. Le shit, ça, ça a détruit ma vie en fait. Et c’est aujourd’hui que je m’en rends compte. Là, maintenant, quand j’ai rien dans le corps, je suis super, je suis trop contente. Vous ne pouvez pas savoir combien je vous remercie tout, toute l’équipe, je remercie tout le monde et je recommande à tout le monde qui a un problème similaire que moi, de venir ici. C’est la meilleure solution si on veut s’en sortir dans la vie.

Merci beaucoup. Nous aussi, on te souhaite tous le bien possible pour ton futur…

Oui…

Est-ce que tu peux, donc, nous dire quel est maintenant ton plan pour le futur ? Est-ce que tu vas changer le style de vie ?

Je vais changer mon style de vie, déjà je vais renouer les contacts avec ma famille, parce que, à cause de la drogue, j’ai un peu de souci avec eux, recommencer à travailler… mais le shit, c’est fini, c’est sorti de ma tête et j’espère que ça va continuer comme ça.

D’accord. Merci beaucoup…

Mais grâce à vous. Tout ça, c’est grâce à  vous. Sans vous, je serais pas arrivée

Bookmark & Share